Publié par Laisser un commentaire

Les pesticides, un réel danger ?

Rappelons rapidement ce que sont ces substances.
Les pesticides sont des produits chimiques utilisés dans le cadre de cultures ou récoltes. Ils ont pour unique but la destruction de parasites et d’espèces indésirables.
Au fil des années, les produits phytopharmaceutiques (pesticides) ont connu une forte dévalorisation en termes d’opinion publique, de par leurs dangers sur l’environnement ainsi que sur la santé.

Mais quels en sont les réels dangers ?

Nombreuses sont les maladies et anomalies qui seraient causés par les pesticides. On évoque alors des cancers, malformations congénitales,problèmes d’infertilité, problèmes neurologiques ou encore défaillance du système immunitaire. On ajoute à cela, nausées, irritabilité, vertiges, tremblements, rougeurs et même malaises. Des éléments qui pourraient en effrayer plus d’un !

Ainsi, les agriculteurs et jeunes enfants sont les premiers touchés.

De plus, une étude récente publiée dans Environmental Health Perspectives (EHP), a démontré que ces substances favorisaient le risque d’autisme chez les enfants exposés.

Et les conséquences sur la faune et la flore ?

Sans oublier que n’étant pas sélectifs, ces insecticides éliminent les insectes néfastes, mais aussi ceux qui sont indispensables à la biodiversité. Par exemple, les abeilles ou autres insectes pollinisateurs.

Cependant, ces dangers ne semblent pas décourager et empêcher les agriculteurs d’en faire usage.

Une nécessité ?

Les pesticides permettent, en effet, de protéger les cultures contre les organismes nuisibles, d’assurer des récoltes régulières et de maintenir la qualité des aliments. Les ennemis des parasites permettent donc de favoriser des récoltes régulières, de qualité et en forte quantité. De plus, ils entraînent également des effets secondaires bénéfiques relativement méconnus, car peu intuitifs, comme une contribution à la sécurité sanitaire des aliments (réduction des mycotoxines).

Mais alors, quelles sont les alternatives possibles ?

Des systèmes alternatifs existent et se développent : qu’il s’agisse de l’agriculture biologique ou encore de la production intégrée, quelques systèmes ont prouvé leur efficacité. Certains pays comme le Brésil, tentent de minimiser au mieux l’usage de ces produits phytopharmaceutiques en développant des procédés contenant ZÉRO produits chimiques tels que des insectes créés en laboratoire pour combattre les fléaux qui détruisent les récoltes.

L’utilisation des pesticides reste cependant indispensable aujourd’hui. Toutefois, avec le nombre de démarches inclus dans le développement durable, il n’est pas impossible que dans les années à venir, ces derniers soient totalement supprimés des systèmes de production.

Écrit par : Emma Odoutan


http://www.pesticides-non-merci.com/pesticides-sante.html
http://www.journaldelenvironnement.net/article/pesticides-le-chlorpyriphos-accuse-de-favoriser-l-autisme,96952
https://fr.wikipedia.org/wiki/Effets_b%C3%A9n%C3%A9fiques_des_pesticides
https://www.generations-futures.fr/publications/thematique/alternatives-aux-pesticides/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *